Aujourd’hui pas besoin de mettre l’annexe à l’eau pour la promenade matinale. Nous sommes prêts dès 8h et quittons ce sinistre mouillage au moteur. Pour l’instant le vent d’ouest ne dépasse pas 3 nœuds mais nous tapons encore de temps en temps dans une petite houle.

La cote que nous longeons depuis le départ n’est pas très hospitalière, pas de plage, pas d’habitation, juste un caillou pelé qui tombe tout droit dans la mer.

A 14h nous entrons dans le port de Galaxidi, toujours aussi accueillant et nous sommes assaillis par l’odeur des pins et les chants des cigales. Il ne reste pas beaucoup de places, mais Georgia parvient à nous amarrer tous les 3 sur le quai (Orion Graffiti, et Mosquito voilier de Palavas qui fait route avec nous)  Galaxidi est un port très fréquenté par les français.

Nous décidons de passer au moins 2 jours ici pour nous reposer.