Destination Grèce

Lundi 27 aout 2018 La Badine - Marseille 45 milles

Presqu'ile de Giens

Nous levons l’ancre à 9h45, un dernier coucou à Jean-Luc et nous prenons le chemin de … la maison.

Sans doute une escale pour ce soir, mais nous hésitons La Ciotat, le Frioul ou Carry. Nous verrons selon l’humeur. Objectif Port Camargue demain.

En sortant de l’abri de la presqu’ile de Giens, nous nous retrouvons face à une grosse houle résiduelle du dernier coup de vent, nous peinons au moteur mais nous somme aidés par un franc courant portant. Malgré un beau soleil nous tremblons de froid dans nos polaires.

La Cassidaigne

 

Et le chateau d'IF

Ile Maire

Quand nous arrivons devant la Ciotat, la mer s’est calmée et il est trop tôt pour s’arrêter. Donc direction Marseille. Et pour s’approcher de la maison nous décidons une escale à Sausset, mais bientôt un appel de Jean-Luc nous informe qu’il s’est débarrassé de sa famille et qu’il veut nous rejoindre pour faire route avec nous demain, donc rendez-vous au Frioul,

Entrée du Frioul

où nous l’aidons à s’amarrer, vers 20 heures. Nous passons la soirée ensemble devant un couscous en boite et un rosé bien frais.

Posté par Balade 2018 à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Dimanche 26 aout 2018 St Raphaël –La Badine 39 milles

Après des heures de débats et de comparaison des différentes météos nous finissons par quitter St Raphaël vers 10h45. 16 nœuds de vent de travers, mer belle, soleil mais nous ne quittons pas nos polaires. Marchons à 7 nœuds en direction de Porquerolles.

Santa Lucia

Très rapidement le vent tombe et nous continuons au moteur. La seule houle que nous rencontrons, c’est celle provoquée par les yachts à moteur dans la baie de St Tropez.

En arrivant vers le mouillage de la Badine le coup de vent n’est pas complètement calmé et il y a encore 15 nœuds de vent et un peu de clapot.

Mais une fois à l’ancre c’est tout à fait confortable. L’eau n’est plus qu’à 21°, pour le bain nous attendrons l’été prochain.

Hyères mouillage

Orion et Vanikoro décident alors de continuer jusqu’à St Mandrier 10 milles plus loin dans la zone encore en BMS.

Bien la peine de nous faire un tel cirque ce matin avec la météo pour aller se mettre dans le coup de vent ce soir. !!!

Surprise… Limoncello le nouveau bateau de Jean Luc vient mouiller près de nous !!!

Jean Luc d’un coup d’annexe vient prendre un apéritif et chacun commente ses vacances…

Posté par Balade 2018 à 08:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Samedi 25 aout 2018 Nice – St Raphaël 31 milles

DSC09488

DSC09489

La météo n’est pas fameuse nous avançons vers le coup de vent et il serait prudent d’arriver au port avant 13h.

Dès 8 heures, nous sommes dans les starting-blocks, prêts à larguer les amarres, mais les feux du port de commerce restent désespérément rouges. Il y a 2 énormes ferries dans l’entrée du port qui chargent voitures et passagers. A 8h12 les feux passent enfin au vert et nous sortons enfin du port. Le ciel est bleu, peu de vent et la mer est belle. Jusque-là tout va bien, nous marchons au moteur à 6,7 nœuds. Vers midi le vent force et nous le recevons en plein nez, la mer se lève. A 13 heures nous entrons dans le port de Santa Lucia.

A peine garés maintenu par 2 pendilles, le vent commence à souffler d’abord des rafales à 25 nœuds puis à partir de 17h des rafales continues à 40 45 nœuds. C’est éprouvant, nous avons l’impression d’être en pleine mer tellement le bateau bouge. Nous sommes arrivés juste à temps et bien content d’être amarrés en sécurité dans un port même si la nuit coute 60.75€..

Posté par Balade 2018 à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vendredi 24 aout 2018 Nice

Journée de repos à Nice. Nos équipiers Christine et Régis ont débarqué hier, dans l’après–midi. Ils avaient trouvé un Blablacar qui les ramenait chez eux à Montélimar, dans la soirée.

Chacun vaque à ses occupations, ravitaillement au petit Super U hors de prix à l’angle de la rue qui monte face au port, corvée de lessive avec machine à laver et sèche-linge gratuits à la Capitainerie, Exposition de photos de Raymond Depardon, tickets gratuits pour le petit train qui fait visiter la ville offert par la Capitainerie

A bord de Graffiti déjeuner avec Cyrille notre fille qui a choisi de vivre à Nice.

Mais le grand sujet de discussion reste la météo et que faisons-nous demain. Après de nombreuses tergiversations qui tournent parfois à l’engueulade, nous optons pour quitter Nice même si c’est l’abri le moins cher de la cote (36.75€) pour aller à St Raphaël Santa Lucia à 31 milles le seul port qui accepte de nous héberger dans la tourmente.

Mosquito lui nous quitte. Ils  ont obtenu une place à Cannes. Et ils vont y attendre l’arrivée d’amis.

Port de Nice

Posté par Balade 2018 à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mercredi 22 et jeudi 23 aout 2018 Macinaggio – Nice 104 milles

 

Aujourd’hui grasse mat ! Pas besoin de se lever tôt nous n’avons que 17 heures de traversée et nous sommes attendus à Nice à partir de midi. Nos places retenues par internet sont confirmées par un mail chaleureux. Quelle différence avec Macinaggio !!!

Il nous faut toutefois quitter l’ile et nous éloigner de la cote au plus tôt parce que les orages seront en début d’après midi.

Giraglia

Levé de soleil en mer

Posté par Balade 2018 à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mardi 21 aout 2018 Talamonte – Macinaggio 78 milles

 

Nous sommes maintenant habitués à nous lever à 6 heures, à décoller et à petit déjeuner en mer. Aujourd’hui grosse journée nous avons rendez-vous avec Vanikoro à

DSC09438

Macinaggio au Nord-est de la Corse. Comme nous pensons y arriver entre 18 h et 20 heures nous avons tenté de réserver par internet et par téléphone. Mais peine perdu, ils ne font aucune réservation pour les bateaux de moins de 20 mètres Ils sont toujours aussi accueillants. Il serait très étonnant que nous ayons des places en fin de journée. Au pire nous irons au mouillage devant le port. Vous savez le mouillage inconfortable et de très mauvaise tenue…

Posté par Balade 2018 à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lundi 20 aout 2018 Capo Linaro – Talamonte 53 milles

Décollons à 6 heures du matin pour être, ancrés solidement dans le grand mouillage de la Galera, avant l’arrivée en début d’après-midi, des orages.

Bénéficions de 2 heures de voile puis repartons au moteur.

En milieu de matinée, le vent tourne et nous continuons au moteur vent dans le nez

Il n’est pas midi quand nous arrivons au cap Argentario  Dommage de s’arrêter déjà, alors que le ciel est dégagé que le soleil brille et qu’il n’y a aucune trace d’orage à l’horizon.

Nous poussons 20 milles plus haut sur la cote italienne, jusqu’au port de Talamonte. Nous jetons l’ancre dans des fonds de 3 m d’algues et de sable à 15 h30. Le ciel est toujours limpide et l’eau à 28° même si quelques nuages noirs commencent à se regrouper sur les reliefs alentours.

Christine et Régis partent. à la nage jusqu’à Mosquito Mais impossible de revenir au bateau. Il est 16h30 et le vent mauvais se lève avec des rafales jusqu’à 35 nœuds qui soulèvent des vagues. Nous sommes une dizaines de bateaux au mouillage boulégués en tous sens à surveiller notre mouillage. Le tonnerre et les éclairs sont sur les reliefs mais semblent se rapprocher peu à peu de notre mouillage. Des trombes d’eau s’abattent sur nous aplatissant la mer et calmant un peu le vent. Mais les énormes éclairs tombent dans l’eau autour de nous suivis immédiatement de ‘coups de tonnerre  fracassants. Des dizaines de bateaux de toutes tailles surpris par l’orage en mer essaient de se réfugier au port ou à notre mouillage. Quelques ancres chassent obligeant à remouiller en pleine tourmente.

C’est dantesque et cette situation va durer 45 minutes. Impressionnant !!!

La pluie continue de tomber

Orage

mais les orages commencent à se diriger vers le large. Il y a longtemps que notre bateau n’a pas été aussi bien rincé.

Peu à peu tout revient à la normale sauf la houle qui va être plus longue à se calmer. Nous dinerons quand même dans le cockpit et la nuit sera calme.

Posté par Balade 2018 à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dimanche 19 aout 2018 Nettuno -Capo Linaro 52 milles

Dès 7 heures, Douches pour profiter de l’eau, petit déjeuner avec cafés Nespresso et pain grillé pour profiter de l’électricité, 8 h15 moteur. Nous sortons du port de Nettuno qui reste une bonne escale technique.

Pendant cette lente remontée alternons les moments de voile et les moments de moteur.

Vers 17h nous jetons l’ancre devant la marina Santa Marinella dans 4 m d’eau et fond de sable. Il y a déjà quelques bateaux au mouillage. Le soleil brille et l’eau est à 28.7°. Nous faisons abstraction des méduses et nous nous octroyons un bon bain, le premier depuis plusieurs jours.

Vers 18 heures le ciel s’assombrit et les nuages noirs s’amoncellent sur les reliefs environnants. Le tonnerre gronde et les éclairs tombent en mer pas loin de nous. Nous fermons tout et la pluie commence à tomber.

L’épisode orageux n’est pas très long puisque vers 21heures nous nous installons dans le cockpit pour prendre l’apéritif et diner d’un plat de spaghettis bolognaises.

Posté par Balade 2018 à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Samedi 18 aout 2018 Gaeta – Nettuno 47 milles

Debout à 7 heures pour constater que Mosquito et Orion sont déjà en train de relever leur ancre. Nous leur emboitons le pas, peu après.

Ce matin, pas un souffle, une mer d’huile et le soleil est déjà chaud : Moteur.

En milieu de journée un vent faiblard se lève ce qui nous permet de continuer la route à la voile Puis le vent refuse et nous repartons au moteur 10 nœuds de vent dans le nez.

Vers 16h nous arrivons enfin à Nettuno. Nous commençons par faire le plein de carburant 140 l au prix exorbitant de 1,824 € le litre.

Puis nous appelons la capitainerie pour avoir des places à quai. Bien évidemment. Ils nous trouvent des places chacun à une extrémité du port. Nous avons des propriétaires de place différents et chaque propriétaire vient nous réclamer 70,00€.

Heureusement le supermarché bien achalandé qui se trouve à 2 pas de la Marina, nous permet de nous retrouver !!!

Nous passons une soirée au calme malgré un ciel très orageux.

Posté par Balade 2018 à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vendredi 17 aout 2018 Positano – Gaeta 59 milles

 

Levés à 7 heures nous prenons notre petit déjeuner puis quittons notre corps-mort agité,1 heure plus tard.

Pour l’instant pas de vent donc moteur.

A midi, nous n’avons plus rien à manger donc nous nous composons d’énormes assiettes fraicheur avec tous nos petits restes.

Vers 14 h comme chaque après-midi le vent rentre par le travers et nous pouvons enfin dérouler le génois et arrêter le moteur.

Plus nous avançons et plus nous nous approchons d’une zone d’orage. Le ciel noircit et le tonnerre gronde sur la cote. Puis le vent commence à forcer. Nous ne sommes pas très loin de l’entrée de la baie de Gaeta. Le vent peut se déchainer à tout moment. Nous roulons le génois affalons notre grand-voile avant que le vent n’achève de la déchirer.

Puis nous entrons tranquillement au moteur dans la baie de Gaeta.

Dès que nous passons le cap la mer se calme immédiatement et nous entrons dans un lac et admirons le paysage. La ville s’étire tout autour de la baie avec un certain charme. Nous jetons l’ancre près de la Bas Nautica de Flavio Gioia, dans 5 m d’eau. Nous sommes 6 bateaux de passage et passons une nuit calme.

Posté par Balade 2018 à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]