Levés à 7 heures nous prenons notre petit déjeuner puis quittons notre corps-mort agité,1 heure plus tard.

Pour l’instant pas de vent donc moteur.

A midi, nous n’avons plus rien à manger donc nous nous composons d’énormes assiettes fraicheur avec tous nos petits restes.

Vers 14 h comme chaque après-midi le vent rentre par le travers et nous pouvons enfin dérouler le génois et arrêter le moteur.

Plus nous avançons et plus nous nous approchons d’une zone d’orage. Le ciel noircit et le tonnerre gronde sur la cote. Puis le vent commence à forcer. Nous ne sommes pas très loin de l’entrée de la baie de Gaeta. Le vent peut se déchainer à tout moment. Nous roulons le génois affalons notre grand-voile avant que le vent n’achève de la déchirer.

Puis nous entrons tranquillement au moteur dans la baie de Gaeta.

Dès que nous passons le cap la mer se calme immédiatement et nous entrons dans un lac et admirons le paysage. La ville s’étire tout autour de la baie avec un certain charme. Nous jetons l’ancre près de la Bas Nautica de Flavio Gioia, dans 5 m d’eau. Nous sommes 6 bateaux de passage et passons une nuit calme.