Escale prévue ce soir Crotone à 60 milles, mais ce n’est peut-être pas le meilleur choix au vu de la météo qui se prépare (vent houle orages…).

A 7h30 Cirrus largue les amarres alors qu’Olivier part promener Fifi chien. En sortant Orion et Graffiti s’arrêtent à la station pour un petit raccord de Gasoil (90l à 1.69 €). Quand nous décollons nous voyons Fifi assis sur le quai qui nous regarde nous éloigner.

Fitz a quitté le bord à la station service...Encore ! Il faut revenir le prendre.

Marche arrière nous nous remettons au quai et récupérons Fifi, puis sortons du port bien au milieu de la passe sans problème il y a partout plus de 3 mètres de fond. La passe a été draguée récemment.

Rocella départ

Moteur et houle au programme de cette longue journée.

A 15h20, alors que nous finissons de nous étouffer avec nos sandwiches au pain de mie, boulégués par une forte houle, notre moteur hoquette, Serge a le réflexe de passer au point mort. Nous venons d’entortiller un grand plastique dans l’hélice. Un petit coup de marche arrière puis de marche avant et un grand morceau de plastique se détache. Nous repartons. Ouf, nous sommes soulagés, personne n’avait envie de plonger dans cette mer agitée.

14h l’alarme du moteur sonne. On l’arrête en urgence et cette fois-ci il faut y aller. Après 45 minutes d’effort Serge parvient à libérer complètement notre hélice et nous pouvons enfin reprendre notre route. Merci à Orion et à Elidia qui ont patiemment attendu près de nous que nous soyons en état de repartir.

Nous arrivons à 20h à Crotone Gilbert nous accueille avec un petit verre de punch.

Cap Rizzuto

Plateforme entrée Crotone

Arrivée Crotone

Il va devoir rester à Crotone quelques jours le temps de trouver un mécano capable de réparer son moteur. Nous essaierons de l’attendre quelques jours à Gaîos.

Tchin Sangria

Olivier Crotone